Zoom Sur Le Réseau Auto Sécurité Spécialiste Du Contrôle Technique !

Le 02 Mars 2017
Zoom sur le réseau Auto Sécurité spécialiste du contrôle technique !

Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots le concept AUTO SÉCURITÉ ?

Premier réseau de contrôle technique créé sur le marché français, Auto Sécurité est présent sur tout le territoire français et DOM, à travers 920 centres et 1767 contrôleurs.

Il est intégré depuis 2005 au Groupe SGS, n° 1 mondial du contrôle (inspection, contrôle, analyse et certification), au même titre que le réseau Sécuritest. SGS est devenu le leader du contrôle technique en France, avec près de 2000 centres et 32,2% de parts de marché.

Qu’est-ce qui distingue AUTO SÉCURITÉ de ses concurrents ?

Certifié ISO 9001 version 2008, le réseau Auto Sécurité s’est développé sur des valeurs d’excellence professionnelle, qui se traduit aujourd’hui par une forte fidélité des affiliés et un niveau de satisfaction élevé.

Pour preuve, nous avons reçu en fin d’année dernière trois distinctions dans ce sens :

-Le label « leader du service 2017 » dans notre secteur, décerné par le magazine Capital, suite à une enquête conduite auprès d’un panel de 20.000 consommateurs portant sur l’attention à la clientèle, le niveau d’expertise des enseignes et la volonté de recommandation.

-Un taux de satisfaction des affiliés vis-à-vis des prestations proposées par le réseau de 97% en 2016, en progression de 4 points par rapport à l’an dernier (baromètre BVA).

-Et toujours selon ce baromètre BVA, un taux de satisfaction des automobilistes vis-à-vis des prestations délivrées par le réseau de 91%, en progression de 6 points sur 2 ans.

Quelles sont les étapes de création d’un centre de contrôle technique AUTO SÉCURITÉ pour un candidat à l’affiliation?

Il faut au préalable contacter le réseau : le responsable régional du secteur concerné s’assurera que le local envisagé est conforme à la réglementation. Le candidat doit réaliser une étude de marché, établir un dossier de demande d’affiliation auprès du réseau puis une demande d’agrément auprès de sa préfec