ACTUALITÉ BOUCHERIES DU BOEUF TRICOLORE

Toute l'actualité du réseau

Voir la fiche détaillée de Boucheries du Boeuf Tricolore

Le Bœuf Tricolore Boucheries s’accroît et participe au Forum Franchise Lyon (stand B28/C23) le 19 octobre 2016

Le 05 Octobre 2016
Le Bœuf Tricolore Boucheries s’accroît et participe au Forum Franchise Lyon (stand B28/C23)  le 19 octobre 2016

Lancé à l’occasion du Salon de la Franchise à Paris en mars 2016, le Bœuf Tricolore Boucheries est le premier réseau de boucheries en franchise. Avec aujourd’hui 22 boucheries en France dont 12 franchisées (une boucherie ouvrira d’ici la fin de l’année), le Bœuf Tricolore Boucheries poursuit son expansion sur le territoire.

Parti du constat que le secteur de la boucherie est dominé par deux pôles, Jean-Jacques Pineau, fondateur du Bœuf Tricolore développe un concept novateur qui séduit un nombre croissant de consommateurs.

D’un côté, la grande distribution qui propose une viande de qualité d’origine variable et, de l’autre, la boucherie traditionnelle qui souffre d’une forte crise conjoncturelle et structurelle. En mettant en place des franchises, Jean-Jacques Pineau souhaite revaloriser la filière (de l’éleveur au boucher) et rassurer le consommateur.

Jean-Jacques Pineau revisite le secteur de la boucherie

Proximité, qualité, traçabilité sont les maîtres-mots.

Le Bœuf Tricolore Boucheriesdoit devenir la référence en proposant un renouveau dans la tradition bouchère :

  • des boucheries traditionnelles proposant une viande 100% française.

  • des prix compétitifs grâce à une politique gagnant-gagnant qui privilégie la filière courte, la traçabilité et le respect des acteurs de la filière.

  • un travail sur le long terme avec les éleveurs locaux.

  • la réduction des intermédiaires.

  • des produits de qualité avec une politique de prix justes.

  • la valorisation du savoir-faire des bouchers.

  • le respect du consommateur.

  • Une charte de 11 engagements est affichée dans chaque boutique.

Que faut-il pour devenir franchisé ?

Le droit d’entrée est de 20.000 € et les royalties de 3%. Il faut être boucher expérimenté (un boucher peut s’associer avec un investisseur).

L’enseigne apporte un soutien, une expérience du terrain, une logistique, une notoriété, une image de savoir-faire, de qualité et de sérieux. Les candidats à la franchise sont accompagnés dans leur développement.

Tout cela est rassurant pour le futur entrepreneur.

Les implantations se font en périphérie des grandes villes, la superficie d’une boucherie se situe entre 300 et 500 m2, elle doit disposer d’environ 80 places de parking pour faciliter l’accès des consommateurs.

«La réglementation française en matière d’élevage et de sécurité alimentaire est drastique, ce qui assure une qualité gustative et sanitaire des plus sûres au monde. Aujourd’hui, les habitudes de consommation changent, particulièrement en ce qui concerne la viande, le consommateur a besoin de transparence : acheter de la viande de qualité dont il connaît la provenance à un prix juste » explique Jean-Jacques Pineau.

De l’échec scolaire à la direction d’entreprises

À 14 ans, Jean-Jacques Pineau est en échec scolaire. En 1975, il est orienté vers un CAP de boucher. Un artisan boucher d’Orléans, meilleur ouvrier de France et un professeur de Centre de Formation d’Apprentis d’Orléans lui enseignent la pratique et la théorie en lui transmettant l’envie de voir plus loin.

Il apprend le métier de boucher pendant 4 ans.

En 1979, il obtient son CAP et le titre de meilleur apprenti de France. À 25 ans, il entame une carrière parisienne. Pendant 20 années, il met son expérience à profit et, à partir de 1987, ouvre 6 boucheries de quartier, très haut de gamme.

En 2003, Jean-Jacques Pineau crée les Boucheries du Bœuf Tricolore.

Depuis, il a ouvert 23 boucheries. 50 boucheries ouvriront à l’horizon de 2017. 15 à 20 employés travaillent dans les boucheries les plus importantes.

Copyright 2016 Hello franchise est une marque déposée. Toute reproduction est interdite