Créer Son Réseau De Franchise : Mode D'emploi

Le 04 Décembre 2017
Créer son réseau de franchise : mode d'emploi

Dans le domaine de la franchise, très nombreux sont les articles se plaçant du point de vue du franchisé ou entrepreneur désirant le devenir: quel secteur choisir? Quel réseau intégrer? Quelle relations établir avec le franchiseur? Une attention toute particulière portée aux franchisés qui apparaît assez logique puisque si il n'y a qu'un seul franchiseur par réseau, il peut y avoir une multitude de franchisés!

Dans cet article, Hello Franchise fait le choix de se mettre du côté du franchiseur. Ou plutôt... du futur franchiseur en présentant les étapes indispensables à respecter si, en tant qu'entrepreneur, l'idée vous venait de vouloir lancer votre propre réseau de franchises. 

Avant de lister chronologiquement les différentes phases à mettre en œuvre, il semble utile de préciser que la création d'un réseau de franchise présente au moins un avantage pour le franchiseur : contrairement au système de succursales, il s'appuiera sur ses franchisés pour le développement de son réseau, puisque ces derniers investiront leurs propres fonds et seront légalement responsables, en tant qu'entrepreneurs, de leur point de vente. De même, la mise en place d'un réseau profitera au franchiseur et aux franchisés par le biais d'économies d'échelles dans tout un tas de secteurs (achats, ressources humaines, etc.).

Mais revenons à la création d'un réseau et à sa chronologie.

1) Deux interrogations fondamentales

Préalablement à toute volonté sérieuse de mettre en place un réseau de franchise, un entrepreneur doit s'interroger sur:

-la rentabilité de son concept: à la base de toute réussite dans la franchise, il y a une idée, transformée en concept. En fait, tout par de là. Mais une idée, aussi bonne ou originale soit-elle, doit apporter un succès économique à son géniteur pour gagner en crédibilité. Ainsi, un entrepreneur qui souhaite devenir franchiseur devra-t-il d'abord avoir fait la preuve, par son entreprise, que son idée est rentable. Car la rentabilité est la première condition pour pouvoir attirer de futurs franchisés.

-la duplicabilité de son concept: c'est la seconde condition préalable à remplir pour pouvoir penser à mettre en place son réseau. Pour qu'un réseau ait une chance de succès ce dernier doit pouvoir se développer sur un territoire le plus large possible (national ou international). Pour cela, le concept doit pouvoir connaître, au minimum, le même succès que l'entreprise d'origine au sein d'une zone de chalandise différente et éloignée. Ainsi, une entreprise fondée sur un concept où la clientèle visée est limitée à un périmètre géographique, pour des raisons bien spécifiques, n'apparaît pas comme répondant au critère de duplicabilité.

2) Les étapes clés


-Institutionnaliser un savoir-faire et une marque: par cette étape il s'agira pour le futur franchiseur de rendre opératoire et intelligible son concept, via l'institutionnalisation de son concept. Celle-ci passera par exemple par ce que l'on appelle dans le jargon «la bible» c'est à dire un ouvrage qui compilera la «recette» commerciale de son succès.

Autre élément important, la marque. Là aussi, l'idée est de mettre à disposition des futurs franchisés cette dernière comme un élément fondamental d'identification (pour le réseau et pour les consommateurs) et de ralliement.

-Apprécier les hypothèses de réussite du réseau: cette étape passera notamment par la mise en place d'un business plan dans lequel une étude de marché précise sera impérative. On trouvera à l'intérieur, notamment, un bilan général de la concurrence. Si celle-ci confirme l'hypothèse d'une réussite possible, la première phase concrète passera par l'ouverture d'un ou deux autres points de vente, nommés «unités pilotes». Cette procédure est devenue une véritable norme dans le monde de la franchise. Cette règle a été systématisé par Olivier Gast, dans sa théorie des «3-2»: ouvrir trois unités-pilotes, l'une dans une grande ville, l'autre dans une autre grande ville et une dernière dans une ville moyenne et faire le bilan au bout de deux ans d'ouverture. Dans cette perspective, le futur franchiseur pourra être le propriétaire d'au moins une unité-pilote.
A l'issue de ces deux ans, un bilan devra être fait sur la viabilité ou non de l'initiative. Si celle-ci est positive, alors les risques de développement via des franchisés seront beaucoup plus limités.

-La mise en place juridique du réseau: cette étape, très technique n'en ait pas moins indispensable puisqu'elle formalise juridiquement le lancement du réseau, en répondant aux exigences du droit du pays. Ainsi en France, le franchiseur devra-t-il rédiger un contrat de franchise, qui explicitera notamment les droits et devoirs du franchisé, de ce dernier avec lui-même et réciproquement. Viens ensuite la rédaction du DIP (document d'information pré-contractuel imposé par la loi Doubin) dont l'objectif est d'informer le futur franchisé sur le réseau qu'il veut rejoindre. Ce document est obligatoire. Cette étape est cruciale pour une raison: lancer son réseau de franchise sur des bases juridiques fragiles conduira, inévitablement, à des problèmes à plus ou moins brève échéance pour le franchiseur.

-Communiquer: dans un environnement très concurrentiel, et alors que les nouvelles technologies de l'information et de la communication ainsi que les réseaux sociaux sont au cœur de la vie quotidienne, se faire connaître est un impératif! La facilité et le coût modéré d'utilisation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) est un atout considérable. Imaginez en plus une campagne commerciale qui sort des sentiers battus et vous pourrez très vite faire un joli «buzz» médiatique.

-Le recrutement des franchisés: sur cette question nous nous renvoyons à notre article (lire ici).

De même devrez-vous vous doter d'une équipe d'animation du réseau. Comme toutes les autres, cette phase est extrêmement importante dans la réussite future du réseau.

Conclusion

Créer son propre réseau de franchise est une idée ambitieuse et excitante. Reste que celle-ci, pour qu'elle rencontre le succès espéré, répond à des règles, à un schéma directeur dont le suivi minimisera considérablement les possibilités d'échec. Un «mode d'emploi» qu'Hello Franchise a synthétisé pour vous, entrepreneur ayant l'envie ou le rêve de devenir franchiseur.

<< Retour à la listeArticle plus récent >>

Commentaires

Laissez un commentaire

Franchise au hasard :
Ouvrir une franchise Tryba
Vous aimerez aussi : Franchiseur : Comment Choisir Le Franchisé Idéal
Franchiseur : Comment Choisir Le Franchisé Idéal
Le 14 Novembre 2017
Cinq Mythes Autour De La Franchise
Cinq Mythes Autour De La Franchise
Le 28 Août 2017
Zoom Sur Les Métiers De La Franchise : Animateur, Développeur Et Assistant Réseau
Zoom Sur Les Métiers De La Franchise : Animateur, Développeur Et Assistant Réseau
Le 15 Juin 2017
Financement Franchise Nos Conseils Pour L’achat De Votre Franchise
Financement Franchise Nos Conseils Pour L’achat De Votre Franchise
Le 24 Août 2016
Ouvrir Une Franchise Mode D'emploi
Ouvrir Une Franchise Mode D'emploi
Le 15 Août 2016
Calculer Les Futurs Revenus D’une Franchise
Calculer Les Futurs Revenus D’une Franchise
Le 12 Août 2016
Franchise Sans Apport : Mythe Ou Réalité ?
Franchise Sans Apport : Mythe Ou Réalité ?
Le 04 Août 2016
Comment Choisir L’emplacement Idéal Pour Votre Franchise
Comment Choisir L’emplacement Idéal Pour Votre Franchise
Le 01 Août 2016
Coup D'oeil Sur La Redevance, Fixe Ou Au Pourcentage ?
Coup D'oeil Sur La Redevance, Fixe Ou Au Pourcentage ?
Le 29 Juillet 2016

Recevoir l'actualité et les opportunités

Recevez une fois par semaine toute l'actualité et les dernières opportunités de business

Veuillez saisir une adresse Email Valide!

Copyright 2017 Hello franchise est une marque déposée. Toute reproduction est interdite